Les lobbys très à l’aise avec la gauche

(…) Olivier Le Picard, de Communication & Institutions, constate aussi d’un sourire : “On retrouve des politiques qui ont exercé des responsabilités importantes il y a plus de dix ans et que nous avons connus pour certains lors de nos études à Sciences Po.”