Le Nouvel Economiste - 30 juin 2000

Quand les grands patrons européens sentent qu’ils vont avoir à faire à Mario Monti, en charge de la DG Concurrence à la Commission européenne, des questions existentielles les obsèdent. Combien de fois faut-il rencontrer Mario Monti ? Qui lui envoyer ? Le PDG, le responsable juridique, le directeur de la stratégie ? Les trois ? La palette est large. « Il n’y a pas de stratégie standard. C’est vraiment au cas par cas » assure Nicolas Bouvier, lobbyiste à Communication & Institutions.