Attention à la tyrannie de la transparence

Les Echos - tribune - 30 mars 2016

(…) On le constate chaque jour : la décision publique en France a besoin de plus de dialogue, et d’un meilleur dialogue. Les représentants d’intérêts contribuent à faire circuler l’information, à structurer les débats et à varier les expertises. (…)

Fabrice Alexandre, président de l’AFCL et Laurent Mazille, président de l’ARPP

 

Les Echos – tribune du 30 mars 2016