L’UFC Que Choisir se pose en contre pouvoir dans la vie économique

La Croix - 14 décembre 2009

La stratégie de l’UFC se révèle « très professionnelle », analyse Fabrice Alexandre, directeur associé du cabinet de lobbying Communication & Institutions. Ses membres utilisent la palette complète du lobbyiste : le travail de fond, l’influence auprès des décideurs, auxquels ils présentent des propositions de lois et des amendements. Ils savent aussi très bien médiatiser leur travail. L’UFC est devenue une « marque », et si elle proteste contre des pratiques commerciales, les médias relaient sa position pendant quarante-huit heures ! »