Communication & Institutions

Les « amendements lobbies » à l’Assemblée : les assumer… ou pas (PAPIER D’ANGLE)

(…) Chez les lobbyistes, plutôt favorables au « sourcing » facultatif, on pointe le risque qu’un amendement soit d’abord jugé sur son inspirateur, plutôt que sur le fond.

« Ce n’est pas parce que vous vous appelez Total, et pas WWF, que votre parole n’a pas de valeur », invoque Fabrice Alexandre, de l’association française des conseils en lobbying. (…)